Regards et corps

Fascination des corps qui se livrent et se dérobent, s’agitent ou se figent, des corps qui s’enlacent ou s’isolent, des corps qui crient et se taisent, toujours vaincus, empreintes d’un passage déjà oublié, à fixer….

Peinture sur base photographique

La photo de départ n’est qu’un prétexte, un appel. Effacée pour ne réapparaître que de façon partielle et aléatoire, elle inspire des formes et des couleurs qui sont appliquées sur elle au point de la faire presque disparaître. Quelquefois, 2 photos sont superposées, au départ, et créent un effet de trouble qui s’accentue avec le travail de couleur et de matière qui est effectué sur sa base effacée.

31

Oeuvres

© 2018 - Béatrice Mazzuri